Metta Bienveillance

 La méditation de la bienveillance développe de meilleures relations avec autrui en nous concentrant davantage sur les qualités des autres que sur leurs défauts.

Nous cultiverons la bienveillance aussi envers nous-même, nous permettant de ressentir moins de conflits internes et d’apprendre à nous apprécier.

La pratique de la bienveillance enrichit la méditation par la largeur et la légèreté d’esprit qu’elle crée en cultivant activement des qualités telles que la bonté ou l’amour inconditionnel.

La capacité d’un esprit empli et protégé par l’énergie de metta demeure présent, relié, sans peur et sans haine. Gandhi l’a appelé la plus grande et la plus subtile force dans l’univers. Cette énergie nous relie et nous motive tout au long du chemin méditatif ainsi que dans notre vie.

Lors de la pratique,  metta rayonne généreusement de l’espace cœur et s’adresse à soi-même, puis à un être cher ou un groupe de personnes et potentiellement à tous les êtres sans exception .

Il s’agit de se souhaiter ainsi qu’à tous les autres êtres d’être heureux et en paix.

Progressivement, grâce à l’ouverture du cœur, un profond apaisement peut être ressenti, ainsi la détente et un lâcher-prise en sont les bienfaits.

Aussi, nous pouvons remarquer qu‘il devient possible de relâcher de vieilles tensions émotionnelles ou corporelles.

L’esprit empli de metta nous donne l’énergie d’aller de l’avant ; la confiance grandit et la force d’affronter la vie devient plus aisée car la tolérance est au rendez-vous lorsque nous en avons besoin.

L’esprit empli de metta a l’aptitude d’être ouvert et d’accueillir tous les êtres, pas seulement ceux que nous chérissons ou pour  qui nous avons un sentiment favorable.

L’esprit empli de metta détient la capacité de demeurer en contact et de se sentir concerné autant par le bien-être d’un être cher que d’un inconnu, de tous les êtres de manière impartiale.